La cure de ptôse mammaire ou le lifting des seins

Photos avant après intervention : cure de ptôse mammaire à cicatrice verticale et péri aréolaire.

Autre cas : patiente avant cure de ptôse mammaire à cicatrice verticale.

Patiente après cure de ptôse mammaire à cicatrice verticale, résultat 4 ans après l’intervention.

 

Cette intervention a pour but de remonter et de remodeler les seins qui tombent.

On doit impérativement proposer à la patiente une méthode à cicatrices réduites :

– cicatrice verticale et péri aréolaire,

– cicatrice en T ou « en ancre de marine », utilisée de façon rarissime.

 

Dans la très grande majorité des cas, on utilisera une méthode à cicatrice verticale et péri aréolaire.

Plus rarement, on peut traiter la ptôse par une cicatrice péri aréolaire uniquement.

Les cicatrices en T ou en « ancre de marine » ne seront utilisées qu’en dernier recours car les séquelles cicatricielles sont très importantes.

Au cours de l’opération, on repositionnera l’aréole et le sein dans son ensemble, au-dessus du sillon sous-mammaire.

La peau en excès sera enlevée et la glande remodelée.

L’intervention est faite, en grande majorité, sous anesthésie générale.

Accéder aux photos de l’intervention