La toxine botulinique est une substance naturelle qui diminue la contraction musculaire.
Depuis 1975, les médecins utilisent cette toxine dans les maladies liées aux contractions musculaires.
En 2003, son usage est autorisé dans un but esthétique.
 

La formation des rides,

Les rides inter-sourcilières sont le résultat d'une sollicitation répétée de certains muscles du visage. Le froncement des sourcils, le clignement des yeux, le plissement du nez ou du front sont des mouvements qui sollicitent les muscles situés sous la peau. C'est la répétition de ces différents mouvements faciaux qui finit par marquer la peau. C'est ce que l'on appelle les rides d'expression, qui peuvent être horizontales ou verticales selon le muscle sollicité.

La toxine botulinique n'agit pas sur les rides, mais sur les muscles responsables de leur apparition.
 

Comment agit la toxine botulinique?

La toxine botulinique permet de lisser les rides tout en conservant l'expression du visage. En effet, elle agit par ses propriétés de relaxation musculaire. Le but recherché est de réduire l'action des muscles situés au niveau du front et des sourcils afin d'atténuer les rides horizontales et verticales provoquées par la contraction musculaire.

La toxine botulinique est injectée dans les muscles responsables des rides. Elle permet de lisser les reliefs cutanés et d'obtenir ainsi un effet de rajeunissement naturel. Elle permet aussi de prévenir ou de ralentir la formation des rides.

Le traitement par toxine botulinique permet donc de lisser les rides (ou ridules) qui peuvent être observées au repos tout en maintenant l'harmonie du visage ainsi que ses expressions.
 

Déroulement d'une séance d'injection

Les injections sont réalisées au cabinet du chirurgien ou en clinique. Elles ne nécessitent aucune préparation particulière. Toutefois, il faut éviter la prise d'aspirine ou d'anti-inflammatoires les jours précédents l'injection.
Le traitement consiste en une série d'injections au niveau du visage à l'aide d'une anguille très fine. Ces injections ne sont pas douloureuses et elles ne durent que quelques minutes.
Vous pourrez reprendre une activité normale immédiatement après les séances, tout en respectant certaines précautions dans les heures qui suivent l'injection (ne pas s'allonger sur les zones traitées, ne pas masser les zones d'injection, ne pas pratiquer un sport intensif).
Par ailleurs, il est conseillé de respecter un intervalle de 3 mois entre 2 injections de toxine botulinique.

 

Résultats attendus

Les effets sont visibles dès les premiers jours et vont se stabiliser environ 15 jours après la séance. Le lissage des rides, associé à la conservation de la mobilité du visage, va permettre un résultat naturel.
Après une première séance, le résultat obtenu dure en moyenne 3 à 6 mois, période après laquelle une séance d'injections peut être renouvelée.
La répétition régulière des séances d'injections permet d'obtenir des résultats plus durables et les intervalles entre chaque séance peuvent alors être de 6 mois.
 

Questions/Réponses

► A t-on un recul suffisant concernant les injections de toxine botulinique ?

Les premières études d'injections de toxine botulinique remontent à plus de 25 ans. Utilisée dans les conditions préconisées par les autorités de santé (doses et sites d'injections adaptés, injections réalisées par un médecin spécialiste et habilité…), aucun effet secondaire majeur n'a été recensé.

► Y a t-il des contre-indications à ce type d'injection ?

Ces injections seront proscrites chez les femmes enceintes ou qui allaitent ainsi que chez les personnes atteintes de maladies neuromusculaires. La prise de certains médicaments peut également représenter une contre-indication. Dans tous les cas, il conviendra de préciser à votre médecin la prise d'un éventuel traitement actuel ou récent.

► Les injections ne risquent-elles pas de donner un air figé, sans expression ?

Absolument pas, car le médecin spécialiste, qui vous prendra en charge, ciblera précisément les muscles concernés dans votre cas et ajustera la dose à injecter. A 15 jours, vous pourrez juger de l'effet final : les traits seront lissés et la mobilité du visage sera conservée.

► Quelles sont les complications possibles après une injection de toxine botulinique ?

Le recul de 25 années dont nous disposons sur l'utilisation de cette substance montre que les complications (oedème local, léger hématome au niveau de l'injection, maux de tête, abaissement partiel des sourcils ou d'une paupière,…) sont rares et transitoires.

► Que se passera- t-il si l'on décide de ne pas continuer le traitement ?

Les rides d'expression réapparaîtront progressivement telles qu'elles étaient avant, leur évolution ayant été freinée par les injections précédentes.

► Les injections sont-elles possibles après un lifting ?

Oui, cela permet de pérenniser les résultats de votre lifting.

► Peut-on combiner la toxine botulinique à d'autres traitements de rajeunissement ?

Les injections de toxine botulinique peuvent être réalisées en complément d'autres techniques comme le comblement, le peeling, la dermabrasion ou le lifting.